09 mai 2007

La dinde magique

    J'habitais dans un appartement sous les toits près du port de Londres où je vivais seul. J'étais engagé à bord d'un trois mât comme cuisinier où le capitaine était très exigeant. Il voulait découvrir des épaves dans l'océan Pacifique. Sur ce bâteau, il y avait neuf plongeurs, treize matelots,une cuisinière et deux cuisiniers. Le trois mât était très grand, c'était le plus rapide de l'époque. En fait, je m'appelle John Smis. Je vais vous raconter mon histoire.

                                                

     Mardi dix Novembre, je fus engagé par un capitaine un peu fétard. Nous allions partir le lendemain dans l'océan Atlantique. Mercredi onze Novembre une longue journée de travaille acharné après un rude départ. Le Jeudi douze novembre soir, nous arrivions dans l'océan Pacifique. Un peu plus tard dans la soirée, le bâteau heurta quelque chose. Nous avions peur qu'on eut percé la coquedu navire, le capitaine descandit dans la cave pour vérifier qu'elle n' ait rien. Il remonta et dit:

-Nous sommes arrivés, dès demain nous commencerons à plonger.

-Déjà demain?

-Oui, nous allons voir ce que le bâteau a heurté.

         Le lendemain, le vendredi treize Novembre comme prévu les plongeurs se préparaient. Quand ils remontèrent, nous apprennions que c'était un galion espagnol rempli d'un trésor. Le commandant de bord utilisa le treuil pour remonter le trésor. Mais, soudainement son moteur tomba en panne, alors qu'il était tout neuf, et qu' il n'y avait que la moitié de la charge maximale. Alors les plongeurs continuèrent à le porter. Une fois le trésor remonté le caipitaine annonca:

-Ce soir on fètera cet évènement.

Tout l'équipage répondit:

-Vive le commandant

          Le soir, tout l'équipage avait bu, même un peu trop d'ailleurs. Moi, encore plus que les autres... Je plumais la dinde, puis j'allai chercher un grand plat. Quand je suis revenu le volatille ouvrit la porte et parti sur le pont, j'en resta bouche bée. Tous les matelots, plongeur, cuisiniers et même le capitaine virent la dinde s'envoler à un mètre du sol puis elle disparut subitement dans les aires. Quand je retourna dans la cuisine la volaille était dans le plat. Le lendemain une tempette fit rage, et je ne me souvien plus de rien. Voilà la fin tragique de mon histoire.

                                                     

        lizzy.iit.nrc.ca/.../wiki.cgi?obj=vers_le_bateau

        http://askell.free.fr/Troy/Trolls/Scholies.html

Posté par college st jo à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La dinde magique

Nouveau commentaire